Accueil | Accouchement

     

«Comment reconnaître les signes avant-coureurs?»

Vers la fin de votre grossesse, environ dix à quatorze jours avant de naître, bébé prend davantage son espace au détriment du vôtre: il prépare sa sortie. Il descend dans le bassin, on dit alors qu'il « s'engage ». Vous respirez mieux, votre digestion est plus facile après les repas, vous ressentez par contre une pression plus accentuée dans le bas de votre ventre. Peut-être avez-vous des crampes dans les jambes, un besoin plus fréquent d'uriner, un fonctionnement intestinal plus difficile, des sécrétions vaginales plus abondantes?

Les petits durcissements irréguliers de l'abdomen que vous pouvez ressentir pendant toute la grossesse peuvent devenir désagréables.

Quoi faire?

  • Prenez soin de vous et de bébé en vous accordant dans la journée une à deux heures de détente: sommeil, lecture, télévision, musique, bain etc.;
  • Conservez vos énergies car vous ne savez pas quand le travail peut débuter. Simplifiez les tâches ménagères et évitez de vous coucher trop tard;
  • Favorisez une meilleure circulation dans vos jambes en les élevant pendant les moments de repos;
  • Évitez les marches trop longues, marchez plus souvent moins longtemps;
  • Videz régulièrement votre vessie surtout lors d'un long trajet en voiture;
  • Aidez au bon fonctionnement intestinal en buvant 4 à 6 verres d'eau dans la journée et en adoptant une alimentation riche en fibres.

C'est quoi une « fausse alerte»?

Lorsque vous ressentez de petites contractions, surtout si elles augmentent le moindrement d'intensité, peut-être vous direz-vous: « ça y est, ça commence! » Mais attention, cela peut être une fausse alerte.

Ces petits durcissements douloureux ou non, prouvent tout simplement que votre utérus se contracte. Vous observez que ces petites contractions sont en général de courte durée, irrégulières en fréquence et faibles en intensité.
  1. La durée est le temps écoulé du début du durcissement de l'abdomen jusqu'à son relâchement.
  2. La fréquence ou l'intervalle est le temps écoulé du début d'une contraction jusqu'au début d'une autre
  3. L'intensité est la force de la contraction
La douleur, s'il y a lieu, est surtout localisée au niveau de l'abdomen et le fait de marcher peut même en diminuer l'intensité. Sachez que ces contractions modifient très peu le col de l'utérus.

Cependant, il peut arriver que ces contractions augmentent d'intensité pendant un certain temps, ce qui peut vous causer de la fatigue et de l'inquiétude surtout si elles surviennent la nuit: c'est bien compréhensible.

Quoi faire?

  • Évaluez les contractions en posant la main sur votre ventre et notez-en la durée, la fréquence;
  • Essayez de vous détendre le plus possible;
  • Allongez-vous pendant trente à quarante minutes sur le côté gauche en plaçant un oreiller entre vos jambes, une partie soutenant votre ventre tout en continuant d'évaluer vos contractions;
  • Pendant ce temps si vous constatez que vos contractions n'augmentent ni en fréquence, ni en durée, ni en intensit1?, il y a de fortes possibilités que tout cela ne soit qu'une fausse alerte: ces contractions cesseront comme elles ont débuté.

La perte du bouchon muqueux

Il peut arriver que vous expulsiez en une fois ou petit à petit, une perte vaginale gélatineuse et collante, blanc jaunâtre et parfois teintée de sang: c'est le bouchon muqueux qui ferme l'orifice du col de l'utérus. Un de ses rôle est de protéger contre les infections.

Ce phénomène tout à fait inoffensif peut se produire quelques jours ou même quelques semaines avant d'accoucher, même avant que vous ne ressentiez vos premières contractions. Il n'est pas nécessairement un signe de travail imminent et il passe souvent inaperçu chez plusieurs femmes.

Par ailleurs, il ne faut pas confondre cet écoulement muqueux avec les pertes sanguines brunâtres, tout à fait bénignes, qui peuvent survenir après un examen vaginal prénatal.

Si vous avez le moindre doute, n'hésitez pas à appeler à l'hôpital.

Peut-on accoucher sans avoir perdu le bouchon muqueux ? Beaucoup de femmes ne verront jamais leur bouchon muqueux : elles le perdront lors de l’accouchement sans s’en rendre compte.

Les vraies contractions

Les faibles contractions que vous pouviez ressentir vers la fin de la grossesse deviennent à un moment donné, des contractions bien rythmées, de plus en plus longues, intenses et rapprochées. Elles se localisent surtout dans le bas du ventre et à la région dorsale donnant l'impression d'une ceinture.

Le fait de marcher peut même en augmenter l'intensité. Il peut se produire également de légères pertes vaginales rosées ou rougeâtre qui ne doivent pas vous inquiéter: elles sont la preuve que le vrai travail s'amorce. Ces contractions agissent en effet sur le col utérin en l'amincissant (de 0 à 100%) et en le dilatant(de 0 à 10 cm).

Quoi faire?

  • Si vous êtes une primipare (c'est votre premier accouchement) et que les contractions se régularisent et s'intensifient en général aux 5 minutes pendant au moins une heure, il y a de fortes possibilités que le vrai travail soit en train de s'installer;
  • Continuez l'évaluation encore pendant 30 minutes en vous allongeant sur le côté gauche: si les contractions persistent, c'est le temps de vous rendre à l'hôpital;
  • Si vous êtes une multipare (vous avez déjà accouché) et que les contractions semblent se régulariser et s'intensifier lorsque vous êtes allongée sur le côté gauche, c'est peut-être le moment de vous rendre à l'hôpital.
Le temps de travail chez une multipare étant très variable d'une femme à l'autre, suivez les conseils de votre médecin-accoucheur. C'est lui le mieux placé pour vous renseigner adéquatement.

N'hésitez pas à appeler à l'hôpital en cas de doute, si vous êtes inquiète ou incertaine.

« Perdre les eaux » : Rupture des membranes

Il peut arriver que vous sentiez s'écouler de votre vagin un liquide plutôt clair parfois jaunâtre ou verdâtre, c'est ce qu'on appelle la rupture des membranes ou la « perte des eaux ».

Cette perte de liquide amniotique peut se produire n'importe quand, soit avant le début des contractions ou pendant le travail, de façon soudaine, en grande quantité ou petit à petit. Cet écoulement se limite à quelques gouttes chez certaines mais s'avère beaucoup plus volumineux chez d'autres. Assez étonnamment, la rupture de la poche des eaux constitue le premier signe précurseur du travail chez moins de 25 % des femmes; il arrive même qu'elle se produise alors que le travail a déjà commencé !

Quoi faire?

  • Installez une toile (un piqué) sur votre matelas 4 à 6 semaines avant la date prévue de votre accouchement;
  • En cas d'écoulement spontané de liquide notez-en l'heure de la perte et l'aspect du liquide: couleur, odeur, quantité;
  • Placez une maxi-serviette hygiénique et lorsqu'elle est imbibée partiellement ou complètement rendez-vous dès que possible en obstétrique, en ayant soin d'apporter la serviette imbibée;
  • Vous pouvez prendre une douche si vous êtes près du terme de votre grossesse;
  • Si la rupture des membranes est confirmée, vous serez hospitalisée.


fb

line


Produits vedettes

Amazon.fr Amazon.fr



 
 



Préconception

Grossesse

Accouchement

Mon bébé

Mon enfant






bebe-zone.com

Facebook  Twitter  LinkedIn
Lien vers Bébé Zone
Nos spécialistes
Conditions d'utilisation
Confidentialité

Partenaires
Contact